Les Hautes Terres d’Islande

 

Une grande partie du charme de l’Islande vient de sa partie la plus sauvage, les Hautes Terres, lieux de beauté austère, dont le paysage se compose de glaciers blancs, sables noirs, de formations rocheuses, de rivières, de sources thermales, de chutes d’eau et de mille autres choses.

Les Hautes terres sont situées au milieu du pays, 400 à 500 mètres au-dessus du niveau de la mer. La majeure partie est complètement inhabitée, mais les habitants comme les visiteurs se pressent pour des randonnées.

La plupart des volcans actifs d’Islande sont également situés dans les hauts plateaux. La présence massive de lave volcanique aux couleurs variant subtilement du jaune au noir en passant par le bleu et le rouge donne un aspect étrangement féerique à ces lieux désolés. Parmi les endroits les plus célèbres, le massif du Landmannalaugar toujours actif et ses rivières dont la chaleur contraste avec la température extérieure.

Vatnajokull, le plus grand glacier d’Europe, se situe dans les Hautes Terres. Il couvre 8% de l’île d’Islande, pour une surface d’environ 100 kilomètres carrés. Le parc national de Vatnajökull – qui englobe les parcs nationaux plus anciens de Skaftafell et de Jökulsárgljúfur – est la plus grande zone protégée d’Europe.

Les routes de montagne s’appellent les routes F et sont indiquées avec un F en face du numéro de la route sur les cartes. Ce sont généralement des routes de gravier étroites sans ponts au-dessus des rivières. Elles ne sont ouvertes que pendant l’été.

 

L’été ne dure qu’un mois et demi dans les Hautes Terres. L’ouverture de chaque route dépend principalement de la quantité de neige qui la recouvre. Les routes peuvent être très humides après le printemps et ne sont pas ouvertes à la circulation jusqu’à ce qu’elles sèchent. Lorsque les routes traversent les zones de conservation, elles ne sont ouvertes que lorsque la zone entière est prête à supporter les visiteurs, même si la route elle-même est prête à être ouverte.

 

Il a des choses à savoir avant de préparer un séjour dans les Hautes Terres :

 

Un 4×4 est obligatoire.

 

Vérifier les conditions météo et l’état des routes avant de partir. Appeler le 1777 ou aller sur www.road.is.

 

S’assurer que la route F que vous comptez emprunter est ouverte.

La conduite en dehors des routes est strictement interdite dans les Hautes Terres, comme dans le reste de l’Islande.

Dans la mesure du possible, essayez de parler aux gardes forestiers ou aux habitants à proximité des conditions de la région.

Il est bon de se préparer à tous les types de météo car le temps dans les hautes terres peut changer presqu’en clin d’oeil.

Les signaux téléphoniques ne sont pas très stables et vous pouvez passer un long moment sans connexion mobile. Quant à la 4G n’y pensez même pas…

Le numéro d’urgence en Islande est 112. Vous pouvez l’appeler dans les Hautes Terres même sans connexion mobile.

Il n’y a qu’une seule station-service dans les hauts plateaux, à Hveravellir, alors assurez-vous de faire le plein !

 

Beaucoup de gens décrivent les Hautes Terres comme un endroit venu d’un autre monde. Le cinéma et la télévision l’ont beaucoup filmé pour suggérer des lieux fantastiques ou d’autres planètes, dans des films comme ceux de Christopher Nolan (Batman Begins, Interstellar), Star Wars ou Noah, ou des séries télévisées comme Game of Thrones.

Les commentaires sont fermés.