Skip to content

Règles de politesse : coutumes et traditions islandaises

Contrairement à la France ou au Japon, l’Islande n’est pas vraiment un pays disposant de nombreuses règles à avoir en société. Règles de politesse qui, comme souvent, sont incompréhensibles aux yeux du reste du monde.

Cependant, ce serait pourtant mentir que de dire qu’il est impossible de faire le moindre faux pas. À l’image des autres peuples scandinaves, les Islandais sont des gens plutôt directs et terre-à-terre, et ils n’hésiteront pas à vous faire remarquer vos gaffes, de façon courtoise, mais ferme.

Afin d’éviter au maximum les moments gênants, voici les règles d’étiquette à connaître à destination des touristes.

Le sexisme : une notion inconnue en Islande

Bien que les pays d’Europe de l’Ouest et du Sud ne soient plus des havres de machisme, l’égalité entre hommes et femmes que nous avons mis des siècles à acquérir existe depuis longtemps en Scandinavie. Du temps des Vikings, les femmes se battaient souvent aux côtés des hommes, et de nos jours il n’est pas rare que ce soit l’épouse qui gagne l’essentiel des revenus d’une famille. L’Islande a été le premier pays à élire une femme présidente, en la personne de Vigdís Finnbogadóttir, qui a dirigé le pays entre 1980 et 1996.

Et, chers Messieurs, la règle est que si une Islandaise vous trouve à son goût, elle vous le fera savoir !

La coutume du patronyme islandais

La règle veut que le nom de famille n’existe pas en Islande, à l’exception des descendants d’immigrés de pays où il demeure. Les Islandais ont un patronyme : le nom de leur père. Si votre interlocuteur s’appelle Snorri Johannesson, cela signifie que son père s’appelle Johannes. Et lui-même pourrait être Johanness Snorrisson : fils de Snorri !

Il est cependant très impoli d’appeler quelqu’un par son patronyme uniquement. C’est comme lui signifier que vous ne le considérez qu’en tant que « fils ou fille de » et non en tant que personne. Ainsi, pour reprendre l’exemple précédent, vous pouvez appeler Snorri par son prénom, ou Herra Snorri Johannesson dans un contexte plus formel, mais jamais Herra Johannesson !

En Islande, se baigner nu fait partie de la tradition

Les sources chaudes autour de la capitale  et dans les lieux touristiques disposent de cabines de douche individuelles, et ici les comportements sont différents. Si vous décidez d’utiliser les douches communes, hommes comme femmes, ce sera comme Adam et Ève au jardin d’Eden. La pudeur concernant la nudité est considérée comme ridicule par les Islandais.

En outre, ils sont assez hygiénistes et le personnel rappellera aux touristes de se savonner vigoureusement. Ne le prenez pas mal !

Règles de politesse : les pourboires sont malvenus

En règle générale, l’Islande est un pays dont l’économie se porte assez bien, et les salaires sont élevés (le coût de la vie aussi). Les serveurs ne dépendent pas de la générosité des clients pour boucler les fins de mois. Le pourboire est par conséquent assez mal vu à leurs yeux. Ils peuvent trouver cela impoli, et considérer que vous les voyez comme de la basse populace à laquelle on jette une pièce.

Cependant, le développement du tourisme, notamment en provenance d’Amérique du Nord où le pourboire est obligatoire, change un peu les comportements. Certains commerces disposent donc d’un petit récipient à l’entrée où le touriste ignorant les mœurs locales peut déposer de l’argent.

En Islande, on ne campe pas n’importe où !

Pour voyager en Islande, beaucoup choisissent de louer un véhicule pour davantage de liberté, alors que d’autres préfèrent l’auto-stop comme moyen de locomotion. En matière de camping, la loi islandaise interdit de camper en dehors des zones spécifiquement délimitées à cet effet dans les parcs nationaux.

Dans les faits, vous ne risquez pas grand-chose à planter une tente ou deux pour la nuit sur un terrain non cultivé. Cependant, assurez-vous avant qu’il ne s’agît pas d’une propriété privée, et si c’est le cas, trouvez le propriétaire pour lui demander la permission avant de sortir les piquets et la toile.

La coutume veut que contre une somme modeste, la plupart des fermiers vous laisseront utiliser leur terrain et vous proposeront même à manger. Mais si vous ne demandez pas la permission, c’est la police qui viendra vous embarquer !

Voyager en Islande, c’est adopter les règles de politesse et coutumes

Découvrir les terres d’Islande, c’est aussi côtoyer les coutumes ainsi que les traditions de ce pays riche de culture. Il vous faudra donc vous plier aux règles de politesse pour profiter au mieux de votre séjour.

Avec Toura Euro, découvrez tout ce qu’il faut savoir sur l’Islande pour planifier votre prochain voyage en terres viking. N’hésitez pas à nous contacter pour toute question concernant la location d’un véhicule. Nous nous ferons un plaisir de vous proposer une solution adaptée pour partir découvrir le pays en toute liberté.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

ATTENTION, PLUS DE VOITURES DISPONIBLES JUSQU'AU 20 AOÛT

Recommandé par les plus grands guides de voyages !

COVID-19 : Annulation Gratuite Jusqu'au Dernier Moment